Aménager une entrée extérieure

Sommaire

Lieu de transition entre le jardin et la maison, l’entrée extérieure comprend l’allée d’accès à votre porte, la porte elle-même et ce qui l’environne : éclairage, auvent, végétation, mobilier…

Cette fiche pratique vous donne les clés pour aménager une entrée extérieure de façon pratique et conviviale, donnant à vos visiteurs l’envie de franchir votre seuil.

1. Choisissez un revêtement adapté

Une allée bien conçue sera toujours propre et praticable, vous évitant de patauger par temps de pluie dans l'herbe mouillée ou dans les flaques d’eau. Optez pour un revêtement résistant et qui ne se tassera pas avec le temps.

Vous avez le choix entre :

  • une allée en gravier, une solution naturelle et économique, que vous pouvez mettre en œuvre vous-même ;
Consulter la fiche pratique
  • une allée « goudronnée », le goudron a disparu depuis longtemps au profit de produits nouveaux, nécessitant peu d'entretien et disponibles dans de nombreuses couleurs :
    • produits mixtes à base de résine,
    • bicouche (goudron et gravier),
    • enrobé (produit à base de sable, de graviers et de liant hydrocarboné, plus cher mais plus épais et plus résistant que le bicouche).
  • une allée pavée particulièrement élégante et très résistante lorsqu’elle a été réalisée dans les règles de l’art. On recense :
    • les pavés traditionnels, produit haut de gamme,
    • les pavés autobloquants, économiques, faciles à poser et disponibles dans une grande diversité de coloris et de formes.

Note : il existe des pavés autobloquants perméables qui filtrent l'eau et évitent les flaques (à condition de poser un tissu géotextile dessous), et des modèles avec des « joints verts » qui laissent pousser la végétation entre les pavés.

  • une allée dallée, avec notamment :
    • les dalles en pierres naturelles qui constituent une solution durable et très esthétique pour votre jardin. Attention ! Certaines pierres supportent très mal les périodes de gel. Pour parer à cet inconvénient, préférez des pierres non poreuses et très résistantes mais qui présentent le désavantage d'être onéreuses (c'est le cas du marbre ou du granit),
    • les dalles en bois qui sont faciles à poser et évitent de gros travaux de terrassement. Elles sont idéales lorsque votre terrain n'est pas plat. Attention ! Les dalles en bois nécessitent un entretien régulier avec application d’un traitement antifongique et hydrofuge une fois par an.

2. Éclairez votre entrée extérieure

Pour vous-même et pour vos invités, il est important que votre entrée soit bien éclairée la nuit. Cet éclairage est également déterminant pour créer l’ambiance de votre entrée extérieure.

Prévoyez :

  • un détecteur de mouvement, particulièrement pratique et sécurisant ;
  • des éclairages pour baliser l’allée accédant à la porte : bornes solaires, spots LED encastrés dans le sol, etc. ;
  • une applique (ou une suspension ou un plafonnier extérieur) au-dessus de la porte d’entrée, ou deux appliques de part et d’autre de la porte.

Note : si vous n’avez pas d’arrivée électrique sur votre façade, optez pour une applique solaire.

3. Protégez votre entrée par un auvent

L'auvent surmonte et abrite la porte d’entrée. Il est pratique en cas de pluie et peut conférer du style à une façade banale.

Selon le style de votre maison, optez pour un auvent en bois avec un toit en tuiles ou une marquise en fer forgé avec un toit de verre.

Attention ! Pour ajouter un auvent à votre façade, vous devez remplir une déclaration préalable de travaux et l'envoyer à votre mairie au minimum un mois avant la date prévue pour les travaux.

4. Rendez votre porte plus accueillante

Afin de rendre votre porte d'entrée plus accueillante, vous pouvez :

  • repeindre votre porte dans une couleur douce assortie aux volets ou dans une couleur vive pour raviver une entrée un peu fade ;
  • suspendre à votre porte des couronnes végétales, pendant la période de Noël bien sûr, mais aussi pour célébrer les différentes saisons ou pour décorer votre entrée lorsque vous recevez des invités ;
  • agrémentez votre entrée extérieure de végétaux. Optez par exemple pour un rosier ou du chèvrefeuille grimpant le long de la porte ; pour deux jasmins plantés de part et d’autre de la porte, guidés pour se rejoindre et former une arche odorante, à la manière des anciens cottages anglais ; pour de grands pots plantés de buissons, de part et d’autre de la porte.
Consulter la fiche pratique

5. Agrémentez votre entrée extérieure avec du mobilier de jardin

À la manière d’autrefois, placez un banc à côté de votre entrée ou installez un guéridon à proximité de l’entrée, sur lequel vous aurez disposé des potées de fleurs ou des objets de jardin décoratifs (en pierre, en zinc…).

Ces pros peuvent vous aider