Fleurir un jardin humide

Sommaire

Alors que tant de jardiniers se désespèrent de la sécheresse, un jardin humide présente de nombreux atouts à mettre en valeur. Dans les parties à l'ombre, il peut vous permettre de créer un jardin luxuriant, avec des coins particulièrement mystérieux, aux allures de jungle ; dans les parties plus ensoleillées, vous pourrez donner au contraire libre cours à vos envies de couleur et de gaîté. Voici comment tirer parti d’un jardin humide.

 

1. Repérez l’exposition des différentes parties de votre jardin humide

On considère souvent qu’ombre et humidité vont de pair, ce qui est en fait loin d’être systématique.

Avant de planter quoi que ce soit, repérez bien :

  • les parties de votre jardin, à l’ombre ou à mi-ombre ;
  • et les parties franchement ensoleillées.

La distinction est importante car ces différentes parties ne seront pas traitées de la même manière.

Note : dans les deux cas, il s’agit bien d’un jardin au sol humide, riche en humus et conservant toute l’année la fraîcheur en profondeur. Vous y planterez des végétaux aimant ce type de sol et ne supportant pas la sécheresse, à distinguer des plantes aquatiques aimant avoir les pieds dans l’eau, dont il n'est pas question ici.

2. Sélectionnez des plantes qui aiment l'eau et l'ombre pour fleurir votre jardin humide

Les plantes qui aiment l'eau et l'ombre sont légion et ont souvent une allure exubérante : des feuillages d’un vert luxuriant, parfois géants, et de hautes fleurs spectaculaires qui permettent de créer une sorte de jungle mystérieuse.

Plantez par exemple :

  • Des vivaces intéressantes par leur feuillage : gunneras géants, fougères (osmonde royale qui peut atteindre 2 m), pétasites aux énormes feuilles (Petasites japonicus 'Giganteus'), rodgersias…
  • Des vivaces fleuries, aux floraisons souvent blanches, roses ou pourpres : anémones du Japon, arums (arums d’Éthiopie à la floraison rose fuchsia de septembre à novembre), astilbes aux grands plumets duveteux, barbes de bouc, grandes eupatoires (Eupatorium maculatum aux inflorescences pourpres, E. cannabinum 'Plenum' à la floraison rose), filipendules à haut port dressé et inflorescences plumeuses (Filipendula rubra 'Venusta', rose), persicaires.
  • Quelques graminées : bambous appréciant l'ombre (Fargesia), certains carex (Carex elata 'Aurea').
  • Des arbustes en terre acide ou en creusant une fosse et en remplaçant la terre : hortensias en arbres (hortensia 'Anabelle', hortensia à feuilles de chêne), rhododendrons.

3. Sélectionnez des plantes qui aiment l'eau et le soleil pour un jardin humide ensoleillé

Pieds au frais dans une terre humifère et tête au soleil, ce sont des conditions enviables pour de nombreuses plantes. Créez des massifs pleins de couleur en mélangeant graminées, arbustes et plantes fleuries.

Plantez par exemple :

  • Certaines grandes primevères : Primula japonica aux fleurs rose vif, Primula beesiana à la floraison rouge pourpré.
  • Certains iris, notamment des iris de Sibérie et des iris ensata : Iris sibirica 'Seven Seas' (bleu), 'Tropical Night' (bleu violet) ou 'Caesar's Brother' (violet) ; Iris ensata 'Darling' (rose) ou 'Caprician Butterfly' (blanc et violet).
  • Des cannas aux vives couleurs, qui apprécient les sols très humides mais non détrempés.
  • Des hémérocalles dont la fleur ressemble à celle du lys, déclinée dans tous les coloris.
  • Des vivaces aux belles fleurs assez peu connues :
    • Tradescantias : T. x andersoniana 'Domaine de Courson' (élégante floraison rose pâle) ; T. x andersoniana 'Pauline' (mauve).
    • Lobelia cardinalis 'Queen Victoria' : lobélia vivace aux fleurs écarlates en été et automne.
    • Schizostylis à floraison automnale : S. coccinea 'Alba' (blanche), S. coccinea 'Major' (rouge).
  • Des graminées aux touffes spectaculaires, hautes ou moyennes : bambous, miscanthus (par exemple M. sinensis 'Purple Fall' au feuillage vert zébré de jaune) ; certains carex (C. acutiformis, C. muskingumensis) ; la Phalaris arundinacea à feuillage vert et inflorescences plumeuses ; la Deschampsia cespitosa formant une belle touffe retombante, persistant tout l'hiver.
  • Des arbres : aulne, bouleau, chêne des marais au superbe feuillage automnal rouge (ce chêne supporte aussi la mi-ombre), eucalyptus, frêne, hêtre, peuplier, saules et saule pleureur.
  • Des arbustes : corête du Japon, cornouillers, magnolias, viornes.

Ces pros peuvent vous aider