Béton drainant

Sommaire

Vous voulez revêtir vos allées mais ne savez pas quel matériau choisir ? Du gravier, des pavés, du bitume ? Les produits sont variés mais il y en a un très performant : c’est le béton drainant.

Qu'est-ce que le béton drainant ?

Le béton drainant allie performances mécaniques, hydrauliques et esthétiques. C’est un matériau pro-environnement.

Le béton drainant est un béton hautement perméable qui possède jusqu’à 35 % de porosité.

Il permet à l’eau de s’écouler directement dans le sol, contrairement aux chaussées traditionnelles comme l’asphalte, le béton régulier et les pavés.

Il est donc très intéressant dans le domaine de la gestion des eaux pluviales et les préoccupations environnementales. Le béton drainant est sûrement le béton de l’avenir.

Bon à savoir : Ne pas confondre le béton drainant avec la moquette de pierre qui lui ressemble. La moquette de pierre est fabriquée à base de résine. Elle s’applique sur un support dur, comme les dalles de béton. Le résultat ne pourra donc pas être poreux.

Usage et composition

Son usage

Compte tenu de ses qualités, c’est un béton d’extérieur. Vous pouvez en mettre sur vos allées de jardin, le pourtour de la maison, sur les terrasses, les descentes de cave, les trottoirs, le parking et autour de votre piscine, où il n’y aura désormais plus de flaques d’eaux glissantes.

Sa composition 

Le béton drainant est fabriqué à base de ciment, de granulats (cailloux) et de fibres polypropylène spécialement conçues. On y ajoute un adjuvant, de l’eau et éventuellement un colorant, car il est en effet possible de colorer le béton drainant.

Bon à savoir : Il existe un béton drainant spécial, composé de granulats de bois minéralisés, pour recouvrir le sol autour des arbres Il s’adaptera à leur croissance.

Deux méthodes de fabrication

Il y a deux façons de fabriquer le béton drainant, la méthode industrielle et la méthode artisanale.

Méthode industrielle

Le béton drainant est fabriqué en centrale et est acheminé chez vous par camion malaxeur. Le terrain doit être prêt à recevoir le matériau, d’autant plus que ce type de béton doit être appliqué dans l’heure qui suit sa fabrication. On ne doit plus y ajouter de l’eau, ni le malaxer sous peine de perdre sont pouvoir drainant.

Bon à savoir : Attention de ne pas vous trouver loin de la centrale à béton pour respecter les délais de pose. Pour les même raisons, ne travaillez pas le béton un jour de grande chaleur. S'il y a plusieurs camions malaxeurs, il y aura une légère différence dans la granulométrie ou la couleur et votre béton drainant sera raté.

Méthode artisanale

Le béton est fabriqué sur place en bétonnière. Cette méthode permet de contrôler chaque bétonnière et de laisser à chacun le temps de progresser à son rythme. Le béton sera de même qualité en respectant strictement les quantités du début à la fin ; de même pour ce qui est de la qualité de la couleur.

Bon à savoir : Cette méthode permet de réaliser vos travaux en plusieurs fois.

Béton drainant : les étapes de pose

La pose de béton drainant nécessite de bien connaître tous les paramètres. Si vous êtes un bon bricoleur et souhaitez entreprendre de poser votre béton drainant, il est impératif de bien se renseigner sur la méthode et les matériaux à utiliser. L’opération reste très technique. N'hésitez pas à vous tourner vers les entreprises spécialisées pour obtenir des conseils, et pourquoi pas faire une petite formation.

Préparer le sol 

Il est impératif de bien préparer le sol pour éviter tout vieillissement prématuré du béton. Il faut qu'il y ait une réservation suffisante pour accueillir le béton. Si ce n'est pas le cas, il faut décaper le sol existant sur une épaisseur d’au moins 15 à 20 cm. Évidemment, s'il y a un sol ancien (carrelage, béton, pavés), il doit être cassé, la sous-couche doit être perméable.

Ne posez pas directement le béton sur la terre, sous peine de voir apparaître des fissures, des retraits, ou des dalles flottantes, à court terme. Une fois le sol assaini, versez une sous-couche de cailloux (0/20 concassé convient) puis compactez-le à la plaque vibrante pour assurer un matériau compact et homogène. Cette sous-couche assurera l’écoulement des eaux de ruissellement. Ne négligez pas cette étape, elle est garante de la réussite du projet.

Bon à savoir : certaines entreprises laissent la possibilité d’effectuer vous-même le décapage et la sous-couche de cailloux.

Poser des joints de dilatation

Il est important de poser des joints de dilatation, au moins tous les 20 m² ou 5 m linéaires, toujours pour éviter les fissures. Discrets en PVC ou en pavés pour donner une touche déco, les joints sont aussi l’occasion de faire des changements de couleurs dans votre béton.

La pose du béton drainant

Les précédentes étapes obligatoirement terminées, il est temps de préparer le béton drainant selon la méthode de votre choix : bétonnière ou toupie. Une gamme de couleurs est disponible. La pose se fait avec des patins de carreleur. Une fois coulé, le béton drainant est étalé, puis claqué avec des raquettes chaussées aux pieds (contrairement au béton traditionnel). Le claquage permet de conserver la perméabilité du support.

En finition, il est recommandé par les professionnels de vaporiser un protecteur de surface pour le protéger des intempéries et des UV ; cela renforcera aussi sa couleur.

Respectez les temps de séchage, quelques heures avant de marcher et jusqu'à une semaine avant de rouler.

Les points forts du béton drainant

Le béton drainant est très intéressant à plusieurs titres, et nettement plus performant que le goudron.

Résistance

Il est hautement résistant. Le béton drainant est prévu pour durer plusieurs dizaines d’années, contrairement à l’enrobé qui est prévu pour durer une dizaine d’années.

Vertus drainantes

Il possède des qualités drainantes : plus de flaques d’eau grâce à une infiltration immédiate des pluies dans le sol.

De plus, Il est antidérapant, ne glisse pas sous la pluie.

Confort

Il ne chauffe pas, sa température baisse grâce à sa ventilation naturelle.

Sa granulométrie fine permet un certain confort pieds nus (autour des piscines). Il ne suinte pas, donc ne colle pas aux pieds, ni aux pneus des voitures.

Il est sans odeur.

Facilité d'entretien

Il nécessite peu d’entretien.

Bon à savoir : on peut bénéficier de l’aide HQE (Haute Qualité Environnementale) ou de l’agence de l’eau.

En utilisant le béton drainant en zone urbaine, il favorise le développement durable en limitant les eaux de ruissellement. Il réduit, voire élimine, le besoin de bassins de rétention d'eaux pluviales, et donc minimise l’impact et le coût des infrastructures, sans compter la baisse des risques d’inondations.

Bon à savoir : suite au Grenelle de l’environnement, un récent décret (juillet 2011) de la loi sur l’eau permet aux communes qui le souhaitent de taxer chaque mètre carré couvert de béton ou de bitume. L’objectif  est d’inciter les propriétaires à se doter de systèmes d’écoulement et de stockage des eaux de pluie pour soulager les réseaux municipaux.

Béton drainant : le prix

Le béton drainant est un béton de conception spéciale qui nécessite une certaine quantité de matériau. Le prix de revient du béton drainant avoisine celui de l’enrobé mais pour une quantité nettement plus importante. En effet, le béton drainant se pose sur des épaisseurs de 7 cm pour du piéton et d’au moins 12 cm pour du carrossable. L'enrobé, quant à lui, se pose généralement sur une épaisseur de 4 cm.

Selon les entreprises, le prix moyen au mètre carré dépend de plusieurs paramètres : la préparation du sol, l’acheminement du béton, la surface à couvrir, les options choisies, les finitions.

Comptez autour de 55 à 65 €/m² (incluant fournitures, mains d’œuvre, terrassement, joints de dilatation et résine de protection).

Exemple : un chantier de 100 m² qui a coûté 6 200 € hors taxes.

Il existe aussi des kits de béton drainant pour 8 €/m² (auquel il faut ajouter le ciment, le caillou, l’eau et éventuellement le pigment).

Bon à savoir : pour réaliser une allée de 100 m² en 15 cm d’épaisseur, il faudra trois camions malaxeurs.

Béton drainant : où en trouver ?

Contactez les entreprises spécialisées dans les revêtements de sol extérieur. Elles disposent d’ouvriers spécialisés, d’applicateurs et de techniciens pour superviser chaque étape du chantier.

Renseignez-vous aussi sur leurs sites Internet : elles peuvent offrir des conseils et des formations si besoin.

Ces pros peuvent vous aider